PROCHAINE SOIRÉE LITTÉRAIRE LE 29 JANVIER 2015

«On mêle mots et vino!»

À quoi vous devez vous attendre? C'est tout simple : c’est une rencontre entre passionnés de mots. On échange sur ce qui nous fait vibrer, sur ce qui nous pousse à écrire ou sur ce qui nous retient bien souvent. Pour ma part, j'apporte quelques pistes qui pourront aider ceux qui souhaitent commencer, avancer ou terminer un projet d'écriture, petit ou grand. Et selon moi, c'est en mangeant que l'on communique le mieux. Si le cœur vous en dit, joignez-vous à moi le dernier jeudi du mois dès 18h00 au Boston Pizza de Lachenaie (côté bar). Au plaisir de vous y retrouver! xox

Veuillez, s'il vous plaît, confirmer votre présence par courriel
jocelyne-gagne@outlook.com avant le mardi précédant l'événement (note: chacun paie ses dépenses personnelles).

lundi 12 janvier 2015

Petite pause

Plume d'oie fait relâche jusqu'au 2 février 2015


Vous me manquerez, c'est certain.
En attendant, prenons notre café ensemble, voulez-vous?
Bonnes semaines!
 
Mésange

lundi 5 janvier 2015

Nouvelle photo!

Suivez le lien!
 

Mille mots en images

Place au silence

Vous entendez cette absence de bruit? Moi si. C’est tellement agréable à l’oreille que je n’ose bouger de peur de rompre cette douce quiétude. Et pourtant, il faudra bien puisque j’ai envie d’un bon café!
 
Je ne crois pas être la seule à avoir vécu un temps des Fêtes intense. Je dis intense, car je n’ai pas l’habitude de la présence d’autant de monde, et ce, dans un laps de temps si court. De plus, lors de ces dîners ou soirées, je finis par ne plus savoir quoi dire : j’ai vite fait le tour de l’état des routes (superbes en cette période), de la météo (variant de +10°C à -10°C) et des composantes du repas pris chez l’un identiques à celui que je m’apprête à prendre.  Les conversations fusent dans tous les sens comme un ballon qui se dégonfle, et même en me concentrant ou en faisant des prouesses pour rattraper le fil de l’une d’elles, c’est peine perdue. Dans ces conditions, il ne me reste qu’une option : choisir des mots au hasard qui donneront l’effet d’une certaine réflexion, quand en fait, je n’ai aucune espèce d’idée de quoi on parle.

jeudi 1 janvier 2015

Avant d’accueillir 2015

Au fait, avez-vous pris le temps de dire merci pour l’année qui vient tout juste de se terminer? Même si vous aviez hâte qu’elle disparaisse parce qu’elle n’a pas été comme vous l’aviez espéré, il n’en demeure pas moins que vous avez appris quelque chose :
- que le courage, la volonté et la persévérance surviennent souvent après une défaite;
- que ce qui a été négligé finit toujours par demander plus d’efforts et d’attention;
- que le temps perdu ne revient jamais;
- qu’après une occasion de perdue, une autre lui succède;
- que pardonner et s’excuser sont les deux verbes de base pour préserver l’amitié et l’amour;
- que d’avoir raison importe moins que d’être aimable;
- que de donner de son temps ne veut pas dire de le perdre.
 

Maintenant que vous savez beaucoup de choses, que ferez-vous de tout ce savoir? Une meilleure année, j’imagine. Ah! je vous le souhaite! 2015 n’attend de vous que le meilleur, pourquoi agir autrement? C’est de votre vie, de votre année dont il est question alors mettez-y le paquet! Ce n’est pas le moment de rationner vos efforts. Faites ce qui doit être fait et je m’engage à agir de mon mieux afin que votre année soit réussie. Comment vais-je m’y prendre? C’est simple : on peut tous contribuer au bonheur et au bien-être de quelqu’un. Il suffit d’être à l’écoute et d’y mettre un peu de soi.
 
Mes chers amis, il est tard je sais, mais permettez-moi de vous souhaiter une bonne et heureuse année!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)
 
 
 

lundi 29 décembre 2014

Les bons choix

Chers internautes, vous l’avez remarqué : je suis en retard. Le grand fautif n’est ni mon réveil ni mon manque de discipline, mais bien moi-même : avec la période des Fêtes, je me suis emmêlée dans mes journées… J’espère que vous me pardonnerez.
 
Pour certains, le temps des Fêtes est synonyme d’un beau et long congé et pour d’autres, c’est le retour au travail. Ce n’est pas facile, une fois que l’on a bien fêté, veillé un peu trop tard et fait quelques excès de table, de reprendre le rythme! Il serait tellement plus aisé d’appeler au bureau pour dire que l’on est malade et de rester au lit pendant que les autres font le travail à notre place.
 
Mais on ne le fait pas; on a compris que tout n’est pas nécessairement facile dans la vie, c’est ce qui ajoute de la valeur à ce que l’on fait. Je vous dis ça, parce que ce matin, je vous assure, mon oreiller était très confortable et mes rêves, tout aussi agréables. J’aurais pu choisir le repos plutôt que d’être debout à six heures pour rédiger « mon café du matin ». J’ai fait mon choix, il y a de cela longtemps: j’ai choisi d’être debout pour voir mon rêve se réaliser.
 
En ce lundi matin, je vous invite à diriger votre attention non pas sur l’effort, mais plutôt sur le gain obtenir.  Vous verrez, quitter le lit n’a jamais été aussi facile!
 
Dites-moi maintenant, qu’est-ce qui vous pousse à vous lever?  Et si vous êtes encore au lit, qu’est-ce qui vous pousse à y demeurer?
 
Bon lundi et bonne semaine tout le monde!
 
Jocelyne Gagné (Mésange)
 
 
 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...